Traduction de données sensibles : enjeux, risques et solutions

La traduction et la sécurité des données personnelles sont plus que jamais au cœur des enjeux des entreprises. En particulier face aux réglementations ultra strictes qui encadrent leur utilisation. Respect des lois, traitement et partage des données, risques, solutions sécurisées… On vous éclaire dans un livre blanc.

Je télécharge le livre blanc !

Quel traitement pour une donnée sensible ?

L’utilisation de la donnée sensible est encadrée et soumise à une réglementation stricte. Et, dans le cadre du RGPD, l’Union européenne interdit formellement son traitement, sauf si : 

  • la personne concernée a donné son accord,
  • ces informations sont rendues publiques,
  • l’utilisation des données en question est autorisée par la CNIL.

Les exceptions au traitement des données sensibles ne sont pas limitées à ces trois cas… Pour un point de vue exhaustif, consultez l’intégralité du RGPD.

Quels sont les enjeux de la traduction sécurisée ?

Les risques liés à la traduction des données sensibles

Difficile de sécuriser la traduction des données quand les risques qui lui sont liés sont sous-estimés voire ignorés par les professionnels.

  • Le Shadow IT. Ce risque insoupçonné de la traduction des données vient de l’intérieur d’une entreprise. C’est une pratique qui consiste à utiliser des logiciels non sécurisés sans l’accord du DSI. Les risques : cyberattaques, cybercriminalité, fuite / vol / perte des données, non-conformité au RGPD…
  • La cybercriminalité. C’est une activité criminelle réalisée sur un ordinateur ou tout autre appareil connecté à un réseau informatique. Les données traduites peuvent ainsi être volées par des cybercriminels et utilisées à mauvais escient : usurpation d’identité, extorsion d’argent, vente de données privées…
  • La fuite des données. L’utilisation d’un logiciel de traduction gratuit en ligne n’est pas toujours fiable et peut parfois conduire à la récupération puis l’utilisation de données sensibles par des tiers.

Votre guide pour sécuriser la traduction de données sensibles

Si la traduction de données sensibles est difficile, réglementée voire risquée, elle est parfois nécessaire :

  • communication entre les collaborateurs d’une même entreprise ; 
  • traduction des documents relatifs aux clients
  • centralisation des solutions de SAV internationales.

Pour mieux gérer vos données sensibles, vous devez donc les traiter différemment et les sécuriser conformément aux réglementations en vigueur. Plusieurs solutions sont possibles : traduction automatique, Cloud, localisation…

À vous de trouver la plus adaptée à vos besoins en vous aidant de l’ebook rédigé par nos experts ! 

SYSTRAN x OVHcloud : participez à l’Open Trusted Cloud Day

Le 12 octobre prochain, SYSTRAN participe à la 2e édition de l’Événement Open Trusted Cloud – organisé par OVHcloud – qui réunit de nombreux acteurs du numérique. De quoi s’agit-il ? Pourquoi ? Pour qui ?

Retour sur les enjeux de ce grand rassemblement.

Qu’est-ce que l’Open Trusted Cloud ?

Avec l’accélération de la digitalisation, les acteurs numériques ont de plus en plus besoin de solutions logicielles alternatives et d’hébergements Cloud conformes au RGPD.

C’est tout l’enjeu du programme Open Trusted Cloud : co-construire une plateforme commune et un écosystème de services hébergé dans un cloud ouvert, réversible et fiable – hébergé par OVHcloud.

La 2e édition de l’Événement Open Trusted Cloud Day regroupe de nombreux éditeurs de logiciels et fournisseurs de solutions SaaS, et entend démontrer la force de la plateforme commune et la performance du modèle co-construit.

Quels sont les enjeux de cet événement ?

L’objectif de l’événement est de créer un label Open Trusted Cloud, pour rassurer les utilisateurs de solutions Cloud et SaaS quant au respect des standards de souveraineté des données.

Ce label comprend :

  • la mise à disposition d’un kit de communication « Open Trusted Cloud » ;
  • la mise en place d’un catalogue de services pour assurer la clarté d’utilisation et la sécurité des serveurs OVHcloud ;
  • la mise en avant de la solution auprès des acteurs publics européens.

Pendant l’événement Open Trusted Cloud, c’est aussi le modèle OVHcloud qui est défendu : 

  • choix de la localisation pour le stockage et le traitement des données, garantissant le respect des législations locales ;
  • respect du « code de conduite » européen CISPE – Cloud Infrastructure Service Providers Europe – sur la protection des données et sur la réversibilité des données facilité par la Commission européenne ;
  • apport des certifications HDS, PCI DSS, SOC1 en fonction des infrastructures (et, prochainement, d’une certification SecNumCloud) ainsi que d’un « hébergement souverain » (notamment le Cloud dédié C2) en France.

Qui sont les invités ?

L’Événement Open Trusted Cloud rassemble plus de 200 éditeurs de logiciels français, des fournisseurs de solutions SaaS, des représentants du Gouvernement, ainsi que des entreprises de conseil (notamment Capgemini).

OVHcloud x SYSTRAN : un partenariat historique

Qui est OVHcloud ?

OVHcloud est un acteur mondial et le leader européen du Cloud opérant plus de 400 000 serveurs dans ses 30 datacenters sur 4 continents. Il propose des solutions de dernière génération alliant performance, prédictibilité des prix et totale souveraineté des données pour accompagner la croissance en toute liberté.

Depuis 20 ans, le groupe s’appuie sur un modèle intégré qui lui confère la maîtrise complète de sa chaîne de valeur : de la conception de ses serveurs à leur construction, en passant par l’orchestration de son réseau de fibre optique et le pilotage des datacenters. 

C’est cette approche unique qui lui permet de couvrir – en toute indépendance – l’ensemble des usages de ses 1,5 million de clients dans plus de 130 pays.

OVHcloud est l’un des fournisseurs Cloud historique utilisé par SYSTRAN pour l’hébergement web et des applications en interne.

Il a participé à l’évolution de SYSTRAN en fournissant une puissance informatique dynamique capable de s’adapter aux changements digitaux et aux développements de son activité de traduction (utilisation de la Data, Machine Learning…).

En tant que pure player français, OVHcloud est engagé dans l’écosystème du numérique européen et offre ainsi un bon niveau de sécurité et de souveraineté à ses clients.

Plus qu’un fournisseur, OVHcloud est devenu un partenaire pour SYSTRAN qui a pu développer son service de traduction automatique et élaborer l’offre SYSTRAN Marketplace (40 langues et 400 modèles de traductions).

En tant que partenaire privilégié (et historique) de OVHcloud, SYSTRAN participe évidemment à cet événement du 12 octobre. Le but ? Assurer et communiquer sur la souveraineté de la donnée, tout en proposant des solutions cloud sécurisées (par exemple pour la traduction).

Pour en savoir plus, rendez-vous le 12 octobre !

Exploitez vos TM pour améliorer les performances NMT

Au fil des décennies, l’industrie de la traduction a proposé l’utilisation de traductions « similaires » dans les outils de TAO, permettant aux traducteurs humains de visualiser une ou plusieurs correspondances extraites d’une mémoire de traduction (TM) lors de la traduction de nouveaux documents. Une mémoire de traduction (TM) est une base de données qui stocke des segments de texte et leurs traductions correspondantes. Les segments peuvent être des phrases, des paragraphes ou des unités semblables à des phrases (en-têtes, titres, éléments d’une liste, etc.). Bien que la situation idéale soit de trouver des correspondances parfaites, celles-ci ne sont pas toujours disponibles. Dans ce cas, les traducteurs ont recours à des correspondances montrant un contenu suffisant en commun avec le document à traduire. Ces correspondances partielles sont ensuite légèrement « réparées » pour obtenir des traductions correctes.

L’utilisation de correspondances TM repose sur l’idée que la réparation d’une correspondance TM donnée nécessite moins d’efforts que la production d’une traduction à partir de zéro, ce qui conduit à une productivité et des taux de cohérence plus élevés. La figure suivante illustre la traduction humaine via la réparation d’une correspondance TM. La phrase anglaise Combien de temps dure le vol ? est traduite en français si l’on considère la correspondance TM Combien de temps dure une grippe ? Quelle est la durée d’une grippe ?

Continuer la lecture

La traduction automatique sécurisée : un outil essentiel pour une gouvernance des données conforme aux réglementations Bâle & Solvabilité

Lire l’article en anglais

Homme touche un hologramme représentant un cadenas. Traduction automatique

La mise œuvre de pratiques industrialisées de « Gouvernance, Risques et Conformité » (GRC) au sein des institutions financières, a pris une place prépondérante depuis l’implémentation des réglementations Bâle (II puis III) et Solvabilité. Pour répondre à l’enjeu de bonne gouvernance des données, stipulé dans les piliers de ces réglementations, les entreprises multiplient les efforts pour recruter les meilleurs dans le domaine de la GRC – Gestion des Risques au sens large, du Contrôle Interne, de l’Audit Interne et de la Conformité.

Selon une étude de l’Observatoire des métiers de la Banque réalisée par le cabinet de conseil en gestion des risques Optimind Winter[i], « […] Les banques sont également victimes de nouveaux risques et doivent se doter de nouveaux métiers afin de maîtriser ces nouveaux enjeux. Les métiers du Risque et du Contrôle dans la banque doivent faire face à de nouvelles problématiques, telles que la couverture du risque systémique, le développement du Cloud computing ou de la banque sur mobile (« le nomadisme technologique»)… ». Il est ici fait référence à la digitalisation du secteur bancaire et l’utilisation de plus en plus courante d’Internet pour gérer ses comptes en tant que particulier. A ce titre, les banques et assurances se sont prémunies d’outils pour protéger les données de leurs clients contre les cyberattaques. Si les efforts réalisés en matière de sécurisation des données clients sont avérés, la menace réside à présent au sein même des entreprises financières, dans leurs flux de travail quotidien. Continuer la lecture

Voyage en traduction automatique

Une femme et sa fille en voyage en montagne observent le paysage. La traduction automatique est un voyage au quotidien.

« Mais enfin, papa, tu ne vas pas aller là ! La traduction automatique, ça marche pas ! c’est pourri …», ainsi s’exprime la fille de l’auteur, 19 ans. Trait générationnel, elle est spontanée, directe.
L’auteur se gratte le front, légèrement ébranlé. Dans la main, il tient sa proposition d’embauche chez le leader mondial de la « machine translation ».

« Mais pourquoi dis-tu ça ? » Continuer la lecture

SYSTRAN co-organise le 1er Hackathon dédié au traitement automatique des langues !

Dans le cadre de la conférence jointe JEP-TALN-RECITAL 2016, aura lieu la première édition de HackaTAL du 2 au 4 juillet 2016, un hackathon sur des problématiques liées au traitement automatique des langues, co-organisé par l’équipe de recherche ERTIM. L’objectif est de réunir la communauté autour de données et de briques logicielles pour échanger, modéliser, prototyper, coder, implémenter, développer, expérimenter, tester, évaluer… et bien plus encore !

Les tâches proposées concernent la détection d’événements et l’implémentation de système de gestion de dialogue. La thématique retenue est l’Euro 2016, ce qui permettra d’apporter un cas d’application pratique, des données (tweets et données structurées) et pourrait également rendre possible des expériences en quasi-temps-réel.

SYSTRAN, leader des technologies de traduction automatique, organise la session consacrée à la détection d’événements et remettra un prix spécial au vainqueur.

Programme détaillé et inscription ici.

Hackatal-2-4 juillet 2016 - SYSTRAN Hackathon

Systranlinks Webinar 8 juin 14h

Bannière d'inscription au webinaire e-tourisme de SYSTRAN. Conseil National du Tourisme

Selon une récente étude du Conseil National du Tourisme :

L’e-tourisme est en forte progression avec une perspective de 20 à 25 millions d’acheteurs en ligne en 2020

Tous terminaux confondus, 83% des internautes qui voyagent réservent en ligne

Le nombre de touristes étrangers étaient de 83 millions en 2013 avec une forte progression de la fréquentation étrangère notamment la clientèle BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine)

Comment capter facilement et rapidement ces touristes étrangers sur votre site web ?

Continuer la lecture